Streetart Don Mateo dans Le Progres

Don Mateo, le côté instinctif du streetart

Article du : 25 juillet 2015, Le Progrès

Culture. Les acteurs, graffeurs, tagueurs et habitants doivent apprendre à se connaître, à dialoguer pour mieux appréhender les différentes attitudes qui amènent des « artistes » à investir les murs de nos rues. Tel est l’objectif que s’est fixé la commission « Dialogue sur l’art urbain » qui dépend des trois conseils de quartier.

Elle organise, le 27 septembre, une journée pour découvrir le Street art en présence de graffeurs. Durant l’été, « Le Progrès » vous propose de découvrir cet art urbain, qui reste encore controversé au travers des portraits. Aujourd’hui, Don Mateo.

À la découverte du Street art

Lyonnais depuis près de cinq ans, Don Mateo a réalisé son premier tag à l’âge de 12 ans. Depuis, à 33 ans, c’est le collage qui le différencie dans les rues de Lyon. Avec des personnages sur les murs, les escaliers… et assez souvent des personnages féminins, parfois engagés, parfois poétiques.

Lire l’article sur : Le Progrès

 

Streetart Don Mateo dans Le Progres